Lycée Robert Wlérick

Lycée des métiers des services

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Comenius Prove your responsibility

Migrants : Manouches et gens du voyage, suite

Imprimer PDF
Notre travail s'expose au parc Jean Rameau

Après avoir été exposé au Cercle des Citoyens pendant quatre semaines, notre travail a été prêté au Café-Music, association culturelle de Mont de Marsan pour être exposé dans le cadre de la manifestation «  Carnet de voyage », le 28 juin 2014, au parc Jean Rameau.

Cette journée était l’occasion de présenter des activités et des ateliers interculturels assurés sur le quartier du Peyrouat par les animateurs du Café-Music.

Notre exposition a trouvé sa place dans cette manifestation, à côté d'une exposition sur l'art Rom.

affiche cafe musi reduite              art rom reduit                atelier enfant reduit



exposition en arriere plan reduit       lecture affiche reduit

Migrants : Manouches et gens du voyage

Imprimer PDF

comenius " Prove your responsibility".


Présentation du travail réalisé pour le deuxième sujet du projet : les migrants.


Nous avons choisi de travailler sur ce thème avec les Manouches du camp du rond et des gens du voyage fréquentant l'aire d'accueil . Ces personnes ne sont pas des migrants au sens géographique ou administratif du terme. mais ce sont les derniers nomades en France.

nous allons présenter les raisons et les différentes étapes de notre travail, des diaporamas présentant le quartier du rond et l'exposition que nous avons réalisée.

journal sud ouest

exposition, présentation.

le camp du rond, présentation.

 

 

Les migrants : le choix des Manouches et gens du voyage.

 

Dans le cadre du sujet «  migrants », nous avons choisi de travailler avec la communauté Manouche du camp de Rond ( quartier manouche informel de Mont de Marsan) et les gens du voyage utilisant l’aire d’accueil du Marsan, ainsi qu’avec les associations et personnels sociaux les représentant ou travaillant avec eux.

 

Les raisons de ce choix sont multiples. Nous n’avions pas de contact avec les associations travaillant avec les migrants étrangers sur la ville alors que nous avions des contacts avec l’association Manouche-Gadjé et les services sociaux de la plate-forme sociale qui s’occupent de l’aire d’accueil.

 

Ces personnes, Manouches sédentarisés ou gens du voyage nomades, sont nombreux dans le Sud Ouest et sur l’agglomération montoise. Même si ces personnes sont dans leur très grande majorité françaises, et souvent depuis très longtemps, ce sont toujours des migrants, dans les faits ou dans leur conception de leur vie. C’est à dire que même les plus sédentarisés d’entre eux tiennent à conserver la liberté et la possibilité de partir quand bon leur semble et où bon leur semble.Le nomadisme est un des fondements de leur culture même si leur migration n’a pas les mêmes causes que celle des migrants étrangers à la recherche d’un asile politique, économique ou climatique.

 

Enfin nous avons constaté que si nous, élèves et enseignants, connaissions la présence des gens du voyage et des Manouches, si nous en connaissions certains personnellement, nous ne savions pas grand-chose de leur histoire et de leur culture et mode de vie.

 

Ce projet était donc l’occasion d’une découverte et d’un rapprochement avec une population que nous côtoyions sans la connaître réellement. Pour des jeunes de 18 ans, cela a aussi été l’occasion d’un apprentissage à l’ouverture d’esprit, à la tolérance et à l’implication citoyenne.

 

Les premières rencontres avec l’association Manouche-Gadjé et l’assistante sociale de la plate-forme sociale ont été l’occasion de discuter quelles formes finales pourrait prendre ce travail. En raison de limites matérielles et de temps, il a été décidé de faire une exposition qui pourrait ensuite être utilisée à différentes occasions.



Les migrants : les étapes du travail.

 

Ce travail s’est déroulé sur un laps de temps assez long parce que, en première, les élèves ont consacré beaucoup de temps à la première partie du projet  sur le commerce équitable. En terminale, le premier semestre a été pris par 10 semaines de stages en entreprises.

 

-         décembre 2012 : cours sur les migrants dans le cadre des savoirs associés S1 : environnement social de l’intervention professionnelle.

 

-         Février 2013 : intervention de Jehanne Surel (assistante sociale responsable des aires d’accueil des gens du voyage de la plateforme sociale de Mont de Marsan) lors de la venue d’étudiants allemands : présentation des populations tsiganes, de leur histoire et de leurs déplacements d’Inde jusqu’en France, en passant par l’Europe centrale ou par le Sud. Présentation aussi des aires d’accueil et de leur fonctionnement.

 

 

-         Printemps 2013 : première rencontre avec la présidente et des membres de l’association Manouche-gadjé : présentation de l’association, de son fonctionnement particulier : la co-présidence assurée un membre de la communauté manouche et un membre de la communauté gadjé. Historique de l’association, de ses activités, des projets déjà menés en particuliers avec des enfants (des recueils d’ histoires) . Discussion de ce qui pourra se faire ou pas.

 

-         Septembre 2013 : élaboration de questionnaires pour les Manouches du camp du Rond et les gens du voyage de l’aire d’accueil.

 

-         20 septembre 2013 : première rencontre au camp du rond ; les élèves sont reçus entre autre par Nanou, co-président de l’association. Des élèves retourneront ensuite sans professeur au Camp pour prendre des photos et discuter.

 premiere rencontre  première encontre au camp du rond, à droite, Nanou, co-président de manouche -Gadjé.


deuxime rencontre  lors de rencontres suivantes, les élèves affrontent les enfants du rond à la pétanque.Certains des enfants sont champions départementaux.

-         26 septembre 2013 : rencontre à l’aire d’accueil, accompagnée de Jehanne Surel.

 rencontre aire daccueil   Coralie et Maylis discutant avec une famille de l'aire d'accueil.



aire daccueil rduite  Sanitaire installé sur chaque emplacement de l'aire d'accueil.

-         D’octobre 2013 à mars 2014, les élèves ont travaillé en groupes, pour définir le contenu de l’exposition à faire : thèmes des panneaux, contenus, photos, réalisation concrète. Ce travail s’est fait entre leur période de stages et leurs contrôles en cours de formation. Des élèves sont retournés au Camp du Rond pour des photos et discussions avec Nanou, Marie, la doyenne, et des membres de leurs familles.

 

 

-         Avril 2014 : élaboration des courriers pour invitation, affiche, informations.

 affiche de lexpo

-         Début mai : intervention de 4 élèves sur la radio locale MdM.

 

 

-         12 mai 2014 : vernissage de l’exposition au Cercle des Citoyens, café associatif dans Mont de Marsan.

 

-         28 juin : exposition prêtée au Café Music, association culturelle, dans le cadre d’une journée sur les différentes cultures de Mont de Marsan.

 

 

Début septembre : l’exposition doit être présentée dans le cadre du forum des associations de la ville par l’association Manouche-Gadjé


défilé de vêtements équitables

Imprimer PDF

comenius " prove your responsibilty".



Un défilé international au service du commerce équitable

 

voici un film réalisé par Rémi , en classe de bac pro SPVL, sur le défilé réalisé par ses camarades de classe et leurs partenaires allemands et polonais.

 

camera

les voyages de Ludivine

Imprimer PDF

My travels to Poland

Our travel was in Poland, in Bialystok for our Comenius project with our German and Polish partners. The last meeting was about the last topic: ecotourism. So we made several ecotouristic activities like: walking in forest, canoeing and paint-ball and also made some visits and games in the city.

The meeting was good and well in spite of our age.

My correspondent was very reserved so I didn’t speak much with her…it was not good. But I got on well with her friends and we spent a good time chatting. The families who welcomed us were really nice .During the week a lot of links were created. The Polish teachers made their best to welcome and totally integrate us. I liked this second meeting in Bialystok a lot, it was more enriching than the first one.

I thank Europe for this project as well as teachers to have managed the project for us.

This project helped us to grow and improve our English practice a lot.

 

Et maintenant en français .

Nous sommes reparties en Pologne, à Bialystok, dans le cadre de notre projet Comenius et nous avons retrouvé nos partenaires allemands et polonais. Cette dernière rencontre portait sur le dernier thème du projet : l’écotourisme.

Donc nous avons pratiqué des activités éco touristiques : randonnée en forêt, canoë et paint-ball, nous avons aussi fait des visites et des jeux en ville. Ce meeting a été vraiment bien et adapté à notre âge.

Ma correspondante était très réservée et nous n’avons pas beaucoup parlé ensemble, …ce n’était pas très bien. Mais je me suis bien entendue avec ses amies et nous avons beaucoup bavardé. Les familles qui nous ont accueillies étaient vraiment très gentilles. Beaucoup de liens se sont créés pendant la semaine. Les professeurs polonais ont fait de leur mieux pour nous recevoir et nous intégrer. J’ai beaucoup aimé ce second meeting à Bialystok et je l’ai trouvé plus enrichissant que le premier.

Je remercie l’Europe pour ce projet ainsi que les professeurs qui l’ont monté pour nous. Il nous a aidé à progresser et améliorer notre pratique de l’anglais.

Ludivine Fatermann

 

les filles  bialystok 2

Ludivine, Chloé, Marine, Cécilia et Virginia, heureuses de représenter leur établissement.

Mes voyages à Bialystok.

Imprimer PDF

comenius "prove your responsibility".


Impressions de Marine.


 

Les deux voyages en Pologne que j’ai eu la chance d’effectuer avec le projet Comenius «  Prove your responsibility » m’ont beaucoup apporté en maturité et dans la pratique de l’anglais. Cela m’a aussi permis de découvrir d’autres façons de vivre, d’autres pays et d’autres cultures.

Le premier « meeting » a eu lieu en Pologne, à Bialystok, en octobre 2012 avec les Allemands et les Polonais partenaires. Nous étions hébergés dans des familles. Ces cinq jours étaient vraiment cool ! Je me suis très bien entendue avec ma correspondante.

Puis il y a eu le deuxième « meeting » en France. L’échange a été vraiment chouette. J’ai accueilli une élève polonaise. Par la suite j’ai encore accueilli deux élèves allemands. J’ai beaucoup progressé en anglais et cela a été vraiment une bonne expérience pour découvrir les uns et les autres. Beaucoup d’affinités se sont créées, entre nous, petit à petit.

Le troisième « meeting » a eu lieu en Allemagne, à Giessen. Je n’ai pas pu y aller mais en regardant les photos prises sur place, il a dû être sympa aussi.

Enfin, pour le dernier « meeting » nous nous sommes tous retrouvés de nouveau à Bialystok pour finir le projet avec nos travaux sur l’écotourisme.

Ce dernier voyage m’a vraiment permis de connaître la manière de vivre des Polonais. La première semaine, il y avait eu trop de nouveautés et changements, cela avait été dur ; la deuxième semaine, j’ai été moins surprise et cela a été plus clair. J’en ai profité pour apprendre quelques mots de polonais que j’ai bien mémorisés.

On a fait des activités vraiment cool, comme le canoé. Avec Wiktoria, ma correspondante, les explications en anglais , sur le canoé, étaient vraiment drôles ! On a aussi chanté et on s’est vraiment bien amusé.

Cela a été aussi très chouette de revoir les anciens élèves, connus un an plus tôt. Certains avaient quitté l’établissement mais sont venus le dernier jour pour la fête d’adieu. Cela a été difficile de se dire au revoir et de penser qu’on ne se reverrait plus.

Ces voyages ont vraiment été une bonne expérience. Cela me donne envie de continuer à voyager et m’encourage à essayer de partir avec Erasmus plus dans le cadre du BTS que je souhaite faire ensuite.

 Marine Auvray.

marine et wiktoria en cano

Marine et Wiktoria, sur leur canoé.


 

Page 1 sur 3

  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  3 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »

Contact

pronote
Coordonnées
Lycée Robert Wlérick
6 RUE JEAN MACE
40000 Mont-de-Marsan
Tél : 0558461818
Fax : 0558063706
Mèl : ce.0400020e@ac-bordeaux.fr

Nous trouver :

tlchargement




Mentions légales 

Vous êtes ici :