Les dangers vus par des lycéens

Les dangers vus par des lycéens

Au lycée Robert Wlérick à Mont-de-Marsan, les élèves de 2de SPVL ont réalisé plusieurs vidéos de prévention chez les adolescents, du 5 au 15 octobre. Ils ont eu l’appui technique d’un professionnel, Thomas Vandebrouck de l’IREPS, Institut Régional d’Education pour la Santé et de Mme Ballester, professeur au lycée.

Les élèves ont voulu sensibiliser sur les différents dangers comme les réseaux sociaux, la drogue et l’alcool.
En groupe de trois, ils ont conçu de A à Z leur film. Ainsi, ils ont écrit leurs scripts pour monter leurs vidéos, prévu les plans de tournage. Les élèves de 2de SPVL ont ensuite filmé pendant deux jours. Plusieurs fois pendant le tournage, ils ont eu des problèmes, comme tout débutant mais au fur et à mesure de l’avancement du projet chaque groupe a réussi à trouver des solutions.Les élèves ont réalisé le montage de leur vidéo pour pouvoir intégrer des écrits et des musiques s’ils le souhaitaient.

Nous avons pu interviewer une élève qui participait au projet, c’est aussi un des personnages principaux d’un des films :

 

– Alors Léna comment as-tu ressenti les séances ?

– Bonne ambiance, j’ai bien aimé parce qu’on avait tous un rôle à jouer.

 

Vu que tu es un personnage principal, dans quel film joues-tu ? Tes camarades t’ont-ils soutenu ? Cela devait être dur d’avoir tout le film sur les épaules.

– Je joue le rôle principal dans le film sur les réseaux sociaux. Mes camarades m’ont soutenue pendant le tournage du film et ils m’ont conseillé sur ce que je devais faire ou non.

 

À la fin des vidéos, vous dites une phrase «Quand on est jeune, on prend des risques» quelle est sa signification et pourquoi l’avoir choisie ?

– Pour moi les jeunes de mon âge ne font pas attention aux risques qui les entourent. On a choisi cette phrase pour montrer au jeune public que c’est grave.

Apprendre à travailler en groupe, savoir s’organiser, communiquer… A travers ce projet, les élèves de 2nde SPVL ont mis en œuvre des compétences qui leur seront indispensables professionnellement. Ils l’ont fait avec beaucoup d’enthousiasme.

Article co-écrit par Kassandra Carriço,

élève de 2nde SPVL